Vue plongeante sur Joch depuis le chemin de la Serra

Le village de Joch est situé au pied de « la Serra », chaînon s’élevant jusqu’au Puig de les Feixes (926 m), point culminant de la commune, et se prolongeant vers le Sud jusqu’au pic Sainte Anne (1323 m). Ce chaînon représente une transition entre d’une part, à l’Est, les ondulations des Aspres et d’autre part, à l’Ouest et au Sud, les pentes plus abruptes du massif du Canigó.

C’est pourquoi le village de Joch est un point de départ privilégié de divers itinéraires de randonnée, apprécié autant par sa facilité d’accès que par la qualité de son réseau de sentiers.

Schéma « stylisé » de l’écrin des montagnes entourant le village

Nous nous proposons de présenter au fil du temps quelques uns de ces itinéraires.

Le haut du Castell (point de départ)

Lorsque vous vous trouvez sur l’esplanade en haut du village, là où se trouve un petit jardin avec une table d’orientation, vous remarquez une piste qui monte vers le Sud. Suivez-là, on passe à côté d’un (assez vilain) ancien réservoir en ciment, continuer une centaine de mètres pour arriver à une « raquette »

Admirez, un peu sur votre gauche, la céramique de la « Moreneta de Montserrat », l’une des céramiques offerte à la commune par la ville de Calella. Remarquez aussi « la Girafe », tronc caractéristique d’un olivier qui n’a pas résisté à la gelée de 1956. Juste à côté, la croix portant le numéro I.

Il ne faut pas vous louper à cet endroit. Remarquez à droite une piste horizontale (impasse) et juste au dessus, un sentier avec une balise jaune, juste au dessous et à droite de la Girafe. Si vous souhaitez aller jusqu’au Mas de Sahilla (vers Vallestavia), alors c’est le bon sentier, suivez ses marques jaunes, ce sentier vous y conduira.

Une autre piste s’élève tout droit, entre la Moreneta et la Girafe. Si vous souhaitez aller directement au Puig des Feixes, alors suivez cette piste environ une vingtaine de mètres. Mais soyez vigilant, repérez très vite sur votre gauche le départ d’un sentier (cairn). Abandonnez la piste et suivez ce sentier. La piste ne vous mènerait nulle part hormis chez les sangliers ; si vous parcourez plus de 100 mètres sur la piste et/ou si vous passez un petit ravin, faites demi-tour, vous avez à coup sûr manqué l’entrée du sentier.

Après un départ discret et un passage raviné, ce sentier devient plus commode. Vous êtes sur le bon chemin, il ne vous reste plus qu’à monter, en comptant les croix de fer, et en admirant le paysage.

1. La Volta de Sahillà ou « La Croix de Joch »

Longueur : 9 km

Dénivelé : 580 m

Volta de Sahillà, tracé

Cet itinéraire reprend la partie Sud du tracé de la Ronda dels Bojos, magnifique course printanière organisée par nos amis Vinçanencs.

L’itinéraire consiste à rallier le Mas de Sahillà (Alsina Grossa) par le sentier balisé de Vallestàvia, puis de rejoindre la Creu de les Fous par le sentier de la Volta de Santa Anna. A la Creu de les Fous, quitter ce sentier pour suivre pleine crête, direction Nord, le sentier vers le Puig de les Feixes (926 m) et, 100 m plus loin, la Creu de les Feixes. De ce point, descendre direction globalement Nord par la « voie normale » de la crête Nord / Nord-Est.

Le point de départ de l’itinéraire est l’oratoire de la Moreneta de Montserrat, au-dessus du Castell.

Voir sur le site Wikiloc une description de l’itinéraire et un fichier gpx. Plusieurs descriptions sensiblement équivalentes sont publiées sur ce même site.

Tout au long du parcours, dès que la crête de la Serradella est franchie, les points de vue sur le massif du Canigó s’enchaînent.